La cigarette électronique met-elle votre santé en jeu ?

Présentée comme une alternative à la cigarette traditionnelle et comme une manière de contourner les effets néfastes de cette dernière, la cigarette électronique s’est imposée comme une véritable révolution. Depuis son invention en 2003, elle a conquis de nombreux adeptes et a également fait l’objet de nombreuses controverses. Ses effets sur la santé restent encore assez flous et méritent quelques éclaircissements.

Zoom sur cette invention révolutionnaire

Prenant la forme d’un tube cylindrique, l’e-cigarette a été conçue pour ressembler le plus possible à la cigarette classique. Elle contient un dispositif qui permet au fumeur d’inhaler une vapeur. La cigarette électronique se décline en différentes tailles pour s’accommoder aux goûts et aux préférences de chacun. Notons toutefois que la performance de la batterie ainsi que « la puissance » de la cigarette électronique varie selon la taille de celle-ci.

Le fonctionnement de l’e-cigarette

Rappelons que la cigarette électronique est équipée d’un réservoir, d’un liquide et d’une batterie rechargeable. Le fonctionnement de l’e-cigarette repose sur un principe très simple : l’atomiseur transforme l’e-liquide (contenu dans la cartouche) en vapeur. La batterie a, quant à elle, le rôle d’alimenter l’ensemble du système qui est contrôlé par un microprocesseur.

Danger ou pas ?

Depuis qu’elle a été inventée, l’e-cigarette est au cœur de nombreuses controverses. Elles sont notamment liées aux éventuels dangers encourus par ses consommateurs. On pense notamment à la nicotine qui la compose (de l’ordre de 0 à 18 mg/ml) qui, même à faible dose, suffit à penser que les dangers sur la santé ne sont pas totalement exclus. Toutefois, certains médecins voient dans ce produit révolutionnaire, une excellente alternative à la cigarette classique pour aider les gros fumeurs à arrêter la cigarette classique. Comme ses réels effets sur la santé restent encore assez méconnus, les différentes institutions sanitaires recommandent la prudence, sans pour autant en interdire l’usage.

Elle est en tout cas en vente libre dans les pays de l’Union Européenne et est proposée sur les sites en ligne et dans certaines boutiques !